De plus en plus sophistiquées, les méthodes d’attaque des banques par les hackers se traduisent par des pertes directes se chiffrant en millions de dollars pour ces établissements.

Caractéristiques de ces attaques : une mécanique très élaborée, parfois préparée plus d’un an à l’avance par des petits groupes d’une dizaine d’individus.  

Ces techniques permettent par exemple de faire varier des taux de changes avant de procéder à des mouvements massifs, d’effectuer des retraits illimités avec des cartes bancaires ou de réaliser des multitudes de petits virements de façon anonyme.

Découvrez dans cet article de l’usine digital, un résumé des techniques utilisées présentées dans un billet blog de Kaspersky Lab

Recevez par mail les articles et actualités AuCoeurdesMétiersJe m'inscris à la newsletter
preloader