Aujourd’hui omniprésent dans la vie de chacun, le numérique devient peu à peu indispensable dans les mécanismes d’apprentissage des enfants et adolescents. Il devient essentiel de l’intégrer dans le système éducatif pour renforcer le rôle des enseignants et ainsi développer le travail collaboratif, diversifier et individualiser les expériences.

 

Les enjeux de l’apprentissage du numérique

Dans un contexte de démocratisation de la transformation digitale de tous les secteurs, celui de l’éducation ne pouvait pas louper le coche. En plus de développer les compétences disciplinaires des élèves, le numérique permet également de favoriser la créativité, l’autonomie et l’esprit collectif. En effet, ces compétences transversales, demeurent tout aussi importantes dans le processus d’apprentissage que les mathématiques, le français ou l’histoire-géo.

Les nouveaux programmes scolaires intégrant le numérique sont, quant à eux, entrés en vigueur depuis septembre 2016 au collège, ainsi qu’un enseignement facultatif à l’informatique au lycée dans les classes technologiques et générales, qui sera également proposé aux terminales ES et L en 2017. De plus, un nouveau référentiel d’évaluation et d’attestation en ligne des compétences numériques sera également mis en place par le Ministère à cette date.

Pour ce qui est des enseignants, près de 360 000 d’entre eux ont suivi un des 265 parcours de formation en ligne sur M@gistere, un dispositif de formation continue tutorée et interactive conçu pour eux. Leur formation s’est déployée tout au long de l’année 2015 – 2016 et continue cette année avec des journées d’initiation, complétée par un dispositif en ligne. Les progrès réalisés par les élèves dépendant largement de leurs enseignements, près de 11 662 postes supplémentaires seront pourvus à la rentrée 2017.

Par ailleurs, une offre de ressources numériques gratuites issues de banques de ressources numériques couvrira les programmes scolaires du CM1 à la 3e. Cette offre est financée par le programme d’investissement d’avenir (Pia) et disponible depuis la fin de l’année 2016. Un enseignant sur cinq au collège utilise déjà ces ressources. Cette utilisation sera massive à la rentrée 2017 et les enseignants seront informés et accompagnés pour exploiter le plein potentiel des ressources disponibles.

Chaque élève aura un mot de passe pour accéder à son espace numérique de travail et y retrouvera les ressources téléchargées à la demande de l’enseignant, ses travaux en cours, ainsi que les principaux journaux, en version numérique. Ses données seront protégées et sécurisées.

 

Un déploiement des usages numériques et un équipement massif

Le ministère annonçait en mai dernier les départements et collèges retenus dans le cadre du dispositif « Collège numérique, innovation pédagogique et ruralité ». Quelques mois après cet appel à projet, une nouvelle phase dans la mise en œuvre du grand Plan Numérique pour l’éducation a été lancée pour accélérer le déploiement des équipements et faciliter l’accès aux ressources numériques des collégiens. Un accompagnement spécifique à hauteur de 25 millions d’euros a été prévu pour soutenir l’effort des départements ruraux et assurer un cofinancement des infrastructures numériques indispensables et préalables à l’équipement des élèves.

Le programme d’investissement d’avenir (Pia) est chargé d’équiper l’ensemble des collèges de France en outils numérique d’ici à 2020, collèges sélectionnés sur le fondement des projets pédagogiques présentés. 191 millions d’euros sont programmés en 2017 et près de 400 millions d’euros sont prévus pour 2018 pour soutenir ce déploiement massif. 101 départements et collectivités d’outre-mer sont engagés dans cette dynamique numérique pour permettre l’équipement de 1 668 collèges et 1 817 écoles. Ainsi, 200 000 élèves ont reçu un équipement individuel ou collectif.

La plupart des départements et établissements ont prévu de doter les collégiens d’une tablette, plus rarement d’un ordinateur portable, qui leur servira jusqu’à la fin de la 3e et qu’ils pourront ramener chez eux le soir. Ces outils pourront ainsi être utilisés pour toutes les disciplines même s’il n’y a pas de quotas d’heures prévus.

 

Les grandes étapes du plan numérique

Des séminaires de formation des délégations académiques au numérique (Dane) et des interlocuteurs académiques au numérique ont eu lieu en Mars 2017. Durant cette période, des appels à projets « Collèges numériques, innovation pédagogique et ruralité » avaient également été lancés et c’est en avril 2017 que les projets viables ont été sélectionnés.

La livraison des équipements individuels mobiles sera réalisée dès la rentrée 2017 – 2018 pour les classes de 5e et tous les enseignements par le numérique. S’en suivra ensuite le lancement du troisième appel à projets « Collèges numériques et innovation pédagogique et ruralité ».

Pour la rentrée prochaine (2018 – 2019), une nouvelle livraison d’équipements individuels aura lieu pour compléter la précédente. Ces équipements seront destinés aux nouveaux élèves de 5e ainsi qu’aux élèves de 6e et promouvront la généralisation des enseignements par le numérique au collège.

Dans cette même perspective de solidarité avec les territoires ruraux, un appel à projets sera prochainement lancé pour développer les usages numériques dans les écoles primaires en milieu rural et ainsi favoriser les innovations pédagogiques.

L’ensemble de ces mesures, issues du PNE, permettront plus de d’interactivité entre enseignants et étudiants grâce à une meilleure fluidité des échanges et une nouvelle façon de travailler.

 

Ensemble construisons votre établissement de demain

Visualisez notre vidéo
Partagez cet articleShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn4Email this to someone