En adoptant les nouveaux standards des utilisateurs connectés, l’espace de travail offre aux collaborateurs des expériences digitales, omnicanales et personnalisées. Mais le Smart Office va bien au-delà d’un simple « bureau du futur ». Il crée autour des salariés un environnement de travail à la fois élargi et unifié, source de créativité, de collaboration, de co-création… et de motivation.

 

Un environnement de solutions innovantes

Les nouveaux espaces de travail reposent sur une large palette de technologies et de solutions innovantes qui puisent notamment dans les données de l’entreprise. De quoi évaluer par exemple le taux d’occupation des espaces ou encore optimiser l’utilisation des ressources. L’espace de travail, cette somme informatique, informationnelle, applicative et matérielle, combinera bientôt objets connectés, réalité virtuelle et intelligence artificielle. Les technologies d’IA pourront ainsi superviser les applications et les réseaux, analyser le comportement des utilisateurs et composer plus efficacement avec les contraintes liées à la sécurité et à la protection des données. Mais quelle place pour le collaborateur au sein de ces nouveaux environnements ?

 

L’espace intelligent est celui qui s’adapte

Si le digital permet de piloter en temps réel les outils, il doit avant tout servir les usages d’une population mobile, connectée, exigeante. Pour devenir « intelligent », le bureau innovant doit pouvoir se transformer facilement et s’adapter à chaque contexte professionnel, en fonction d’un brainstorming ou d’une rigoureuse mission d’audit… Il doit également prendre en compte la localisation et le mode de connexion des collaborateurs qui ont accès partout et tout le temps aux ressources de l’entreprise, depuis leur domicile, un hall d’hôtel ou une salle d’embarquement. Cette forme de « mobiquité », qui confond mobilité et ubiquité, conditionne en grande partie l’expérience collaborateur et redessine les contours de l’espace de travail. La plupart estiment d’ailleurs que la digitalisation de celui-ci contribue à le rendre plus efficace (56%), plus collaboratif (52 %) et plus attractif (47 %). (1)

 

Expérience collaborateur réussie, parcours employé accompli

Le « digital workplace » fait aujourd’hui partie intégrante de la stratégie des entreprises qui repensent progressivement leurs espaces de travail. Initialement conçu pour regrouper dans une interface unique applications, services et outils collaboratifs, le Smart Office se déploie dans le cadre de nouvelles expériences collaborateurs, largement plébiscitées par les acteurs RH qui sont 71% à la considérer comme un enjeu stratégique (2). Tous l’ont bien compris : la créativité individuelle et collective, la co-construction de projets, la capacité à innover et à produire s’expriment au travers d’une expérience collaborateur digitale, omnicanale et personnalisée. D’elle va dépendre un parcours employé réussi en termes de recrutement, d’intégration et de fidélisation. L’espace de travail gagnera donc en intelligence s’il est capable d’offrir aux collaborateurs la meilleure expérience possible, autrement dit celle qui fera de lui un acteur clé la performance… et le premier ambassadeur de son entreprise.

 

(1) Etude mondiale Aruba (2018)

(2) Baromètre de « Parlons RH » (2018)

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Recevez par mail les articles et actualités AuCoeurdesMétiersJe m'inscris à la newsletter
preloader