Cet article introduit le livre blanc IoT et IA, les secrets d’une recette réussie ! proposé par SCC.

L’Internet des objets et son auxiliaire, l’intelligence artificielle, s’affichent comme le fer de lance de l’industrie 4.0. Des exemples d’application tous plus remarquables les uns que les autres font la une de la presse et l’objet de discussion privilégiée des think tanks. A ceci près que beaucoup d’entreprises ne voient pas bien par quel bout prendre la chose. Le livre blanc IoT et IA, les secrets d’une recette réussie !vous en livre tous les secrets de fabrication.

 

L’IoT, oui mais comment ? Concrètement ?

L’Internet des objets a déjà convaincu le grand public comme le monde de l’entreprise, dont l’industrie en priorité. Mais une fois que l’on a reconnu ses avantages, il reste encore à en faire quelque chose, concrètement. Or entre les options très nombreuses et les écueils à éviter, ce qui paraît évident au point d’être éludé mérite au fond qu’on s’y arrête. C’est un peu comme cette brioche aux pralines dont tout le monde se délecte, qu’on voudrait réussir à la maison mais dont la recette nous échappe un peu. Voire beaucoup.

C’est tout l’objet de ce livre blanc d’aborder sans détour la stratégie IoT en entreprise, pour ensuite tirer parti des volumes considérables de données générés, à l’aide de solutions analytiques puissantes comme le traitement automatique du langage, la reconnaissance d’images, la réalité augmentée et virtuelle, jusqu’à, parfois, l’application de machine learning et d’algorithmes prédictifs.

Mais avant toute chose, c’est l’expérience qui parle. L’IoT est longtemps resté un terrain à explorer, fait de réussites et d’échecs. Il faut nécessairement débuter par la description de ce qui compose une solution IoT. Elle met en jeu tant de composantes à prendre en compte que les risques d’oubli et d’insatisfaction sont légions. Certains se concentreront sur la plateforme. D’autres sur les capteurs. Peu s’aviseront de penser au réseau, pourtant pierre angulaire de la collecte de la data. En somme un livre blanc que nous aurions pu intituler les x erreurs à ne pas commettre dans la mise en œuvre d’une solution d’IoT, mais nous avons préféré aller à l’essentiel.

 

LIoT et lIA, oui mais avec les métiers

Les DSI ont besoin des clés fondamentales pour se familiariser avec l’IoT et l’intelligence augmentée. Ils les trouveront dans ce livre blanc. Reste que c’est en favorisant leur rapprochement avec les métiers qu’ils puiseront leur inspiration et pas autrement.

Revenons à notre brioche aux pralines. Imaginons une usine les produisant. Tout se passe plutôt bien mais le nombre de brioches ratées et mises au rebus reste élevé. Le chef de production est circonspect. La DSI reste en retrait, les problèmes de production industrielle ne sont pas sa tasse de thé. Et pourtant. Des caméras disposées tout au long de la chaîne de production ne pourraient-elles pas aiguiller les techniciens sur l’étape problématique ? Puisque l’on sait ce que l’on cherche (une belle brioche), le système peut apprendre à reconnaître la pâtisserie idéale, à chaque étape de sa confection. On parle ici d’apprentissage supervisé. L’approche permet d’identifier les points de blocage en amont des contrôles qualité avec une précision toute militaire.

IoT et IA, les secrets d'une recette réussie !

Voici un autre exemple d’approche IoT sans complication, pour s’initier. C’est en pratiquant le test&learn qu’une usine de fabrication de sucreries s’est aperçue qu’elle pouvait économiser de la matière première en maîtrisant mieux la température de ses fours. Un thermomètre connecté, une DSI impliquée, un technicien très au fait sont les ingrédients d’une recette aussi simple qu’efficace. Presque un jeu d’enfant, comme un gâteau au yaourt.

Les contrôles qualités sont l’espace de prédilection de l’IoT, ne serait-ce que parce que le ROI y est le plus direct. De plus, une fois trouvées, les solutions sont réplicables à divers degrés et lieux de l’entreprise.

 

L’IoT et l’IA, oui quand tout est aligné

L’internet des objets et l’IA offrent tant d’autres possibilités. Nous parlions d’apprentissage supervisé, mais des algorithmes bien conçus sont capables d’analyser (à plus long terme, sur une infrastructure plus robuste, dans un budget plus conséquent) les masses de données disponibles et d’en tirer les conclusions utiles pour l’amélioration des processus. Certes, n’est pas Netflix qui veut, capable de suivre en temps réel, dans le monde entier, le taux de connexion à sa plateforme, et d’en évaluer les performances en fonction d’un nombre considérable de paramètres.

A moindre échelle, vouloir disposer d’informations techniques à jour pour anticiper une éventuelle panne, une difficulté d’approvisionnement ou un défaut de livraison n’est pas illusoire, loin s’en faut. L’offre est disponible, les solutions existent. Il reste à les connecter au système de l’entreprise.

Or, d’un côté, il y a ceux qui ont une problématique métier. De l’autre, ceux qui ont les clés de l’IT de l’entreprise. Viennent ceux qui ont la connaissance du marché foisonnant de l’IoT et des technologies susceptibles de répondre le mieux à l’énigme posée. Aligner les compétences, l’expérience et les savoir-faire demeure un préalable à toute mise en œuvre d’une stratégie IoT.

Alors, savez-vous vraiment cuisiner vos objets connectés ? A quoi peut-on les accommoder pour qu’ils rehaussent le goût et la valeur de toutes vos activités ? Internet des objets, capteurs collecteurs de données, transfert, décodage et stockage, vision partagée, grandes étapes d’un processus d’IA et services pré-construits, industrialisation et ROI, pas à pas, abordez sereinement votre démarche IoT, pour ne jamais vous tromper dans les mesures ni le temps de cuisson.

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Recevez par mail les articles et actualités AuCoeurdesMétiersJe m'inscris à la newsletter
preloader